Origine des unités allemandes d'age of 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Origine des unités allemandes d'age of 3

Message par Skiwiwi le Lun 26 Sep 2016 - 4:03

Bonjour à tous !

Mes articles d'histoire vous manquaient ? A moi aussi je dois bien l'admettre, et pourtant j'en avais commencé 4 sans les finir (en même temps c'est long), du coup  comme je suis incorrigible, j'en ai commencé un 5ème que voici !

Lorsque j'ai commencé age of 3, ma priorité était évidemment de discerner ce qui est exceptionnel dans chaque civilisation. Une civilisation avec plein d'unités uniques ne pouvait que me ravir ! Eh bien les allemands, dans les 8 civs européennes, ont plus d'unités uniques que toutes les autres civs (sauf ottomans), sans compter les mercenaires !

Le défi des créateurs d'age of était de taille. En effet ils ont créé une civilisation qui en rassemble en fait deux : la confédération germanique d'une part, et la Prusse d'autre part. Ils ont rattrapé le coup dans Napoleonic Era (superbe extension d'ailleurs téléchargez là elle vaut le coup !) en créant deux civs séparées. Voyons voir s'ils ont réussi les allemands !

Je vais essayer de structurer comme pour les unités françaises. Je m'appuie encore une fois sur les passionnants cours de Virginie Martin et Hervé Drévillon, maîtres de conférences à Paris 1 et spécialistes de la guerre et de la diplomatie moderne (en histoire moderne = XVIIIè- début XIXè s). Vous allez voir les allemands sont absolument passionnants !

Infanterie

-Piquiers/arbalétriers
De même que pour la France, en Allemagne il n'y a pas de tradition d'archéterie. Tout l'honneur est dans le combat rapproché, que ce soit l'infanterie ou la cavalerie. Donc de même que pour la France, quand l'arbalète arrive sur le marché ça fausse tout ! Je vous laisse en lire plus ici car j'ai la flemme de tout réécrire.
J'ajoute tout de même que les piquiers, en allemagne, existent avant même les arbalétriers et contrairement à la France n'ont pas été créés pour les protéger ! En allemagne il y a une tradition bien plus forte de l'infanterie qu'en France, car on considère que ce n'est pas parce qu'on ne peut pas se payer de cheval qu'on ne doit pas apprendre à se battre ! Aussi l'Allemagne, en valorisant l'infanterie, avait bien plus de combattants expérimentés que la France, nous y reviendrons.
Note : cela explique-t-il nos défaites face à l'Allemagne au moyen-âge ? Bien sûr que non, d'une part on a perdu à peu près aussi souvent qu'eux, d'autre part l'Allemagne était divisés en Etats (Ländern en allemand) puis en Etats palatins (ah, la tradition cathiloque...), ce qui fait que chacun avait une armée réduite. Donc valoriser l'infanterie permettait d'avoir une armée complète à petite échelle ! En France, les nobles incorporaient bien sûr de l'infanterie dans ses rangs, mais le roi de France, chef suprême de l'armée (c'était son seul pouvoir supérieur par rapport aux autres au moyen âge, avec la dimension sacrée du pouvoir qu'il avait) commandait des bataillons géants de cavalerie. Pas besoin d'une infanterie pro, quelques figurants suffisent Wink
Je carricature mais l'esprit est là quand même !
Tout ça pour dire que les piquiers étaient une unité à part entière car les allemands avaient des voisins très portés sur la cavalerie (Prusse, France, Pologne etc). Au moyen-âge, avant l'arbalète, les piquiers étaient aussi un excellent contre-infanterie grâce à leur formation serrée. Ils permettaient de tenir un bataillon à distance, tant qu'il y avait une cavalerie pour les couvrir contre les archers. Ne sous-estimez pas les piquiers !

-Doppelsöldner
Ah les fameux ! Dans la seconde version du jeu ils étaient efficaces contre l'infanterie légère en plus de la cavalerie ! Est-ce réaliste ?
Intéressons nous déjà au nom, c'est assez croustillant. En effet doppel en allemand signifie double. Et söldner ne signifie pas tellement soldat, plutôt mercenaire ! C'est donc un double mercenaire. C'est pour ça qu'il prend deux de pop ? Erreur ! On l'appelle ainsi car il fait partie de la compagnie des lansquenets (tiens?) et qu'il reçoit un salaire deux fois supérieur à eux (double solde = doppel söldner eh oui). Donc en fait il te coûte deux fois plus cher, mais en soi il n'aurait dû prendre qu'un de population ! On peut imaginer que c'était pas très cohérent pour les créateurs... dommage les allemands sont souvent en manque de pop, ç'aurait été marrant (et OP, surtout en traité ou DM) de faire une unité à un de pop avec ce coût (par ailleurs très réaliste, il coûtait en effet beaucoup d'or !). Ce qui est plutôt illogique du coup c'est que les lansqunets dans age of coûtent plus cher qu'eux alors qu'ils sont sensés coûter 2 fois moins cher. Il aurait mieux vallu faire lansquenets dans la caserne et doppel en mercenaires !
Bon mais pourquoi il reçoit un salaire deux fois supérieur au fait ? Eh bien en fait, ces mercenaires étaient chargés de détruire une armée de l'intérieur. Je m'explique : les piquiers en face fonctionnent souvent en carré. Une fois la bataille engagée, le doppel qui s'était mis en 2ème ligne doit se faufiler en 1ère ligne et passer au travers de l'armée adverse pour se retrouver dans le carré. Une fois dedans il peut tuer tous les piquiers, armé de sa lourde épée à deux mains. Un carnage... réservé aux soldats d'élite car il faut être à la fois mobile et adroit pour se faufiler entre les soldats sans prendre ou mettre un coup. De la grande finesse stratégique !
Même chose en cas de charge de cavalerie en face : le doppel attend en deuxième ligne et se faufile entre les cavaliers... carnage !
Vous l'aurez compris, il arrive au corps à corps au moment propice et tue les unités sans qu'elles puissent se défendre vraiment. Ce genre de capacités est typique des mercenaires. En effet il s'agit d'une compétence qui peut s'ajouter à la tactique déjà en place : il n'est pas un élément indispensable à la manoeuvre mais sa présence ajoute un "plus" certain, sans qu'il ait à répéter les manoeuvres avec les autres ou à les remettre en cause. On l'embauche pour le combat et puis voilà il se débrouille.
Notez donc qu'une fois au corps à corps, le doppel est invincible. Mais c'est un job extrêmement risqué, ils sont les plus exposés. Donc double solde ! Notez aussi (et plus vite que ça, j'ai pas que ça à faire !) qu'ils réclamaient leur solde pour moitié avant la bataille, sinon les commandants peuvent avoir intérêt à les tuer après le combat pour ne pas avoir à les payer. Aussi les doppels gardaient leur or sur eux, dans une sacoche qui servait de protection au bassin, ou carrément entre leurs jambes, comme signe de virilité (hmmm les bonnes grosses bourses !), pour la joie des archevêques d'ailleurs.
Tout ceci est très bien respecté dans age of 3 : relativement rapide, vulnérable en terrain découvert, il devient redoutable dans la mélée quelle que soit l'unité en face. Notez également sa bonne attque de siège, là aussi dans une ville aux rues étroites il est redoutable ! Tous les espaces où on peut pas le mettre en joue le rendent OP. Enfin, notez son apparence chatoyante, dû au fait qu'en dehors des batailles ils s'habillaient volontiers de manière extravagantes avec plein d'étoffes riches.

-Bellicistes
Si les allemands n'ont pas de mousquetaires, c'est parce qu'ils ont déjà doppel et piquiers. Rien ne devait empêcher qu'ils aient des mousquetaires mais s'ils les avaient eu, ça nous aurait sans doute détourné de l'utilisation des doppel, ç'aurait été dommage ! Ainsi les allemands commencent directement avec des fusiliers, appelés bellicistes. Pour le détail de l'unité, voir quelque part ici.
Cette unité a été très largement renforcée chez les prusses au point qu'ils n'ont cessé d'etre en avance sur les autres ! Laissez-moi voux expliquer comment.
Il y avait à Paris fin XVIIIème l'extrêmement célèbre Jean-Samuel Pauly (1 million d'amis facebook, rejoignez-les !), armurier d'origine suisse, qui pour se distinguer de la concurrence essayait d'améliorer le chargement des armes (histoire qu'on n'ait pas à charger le fusil par le bout, ce qui est très contraignant). Aussi ce monsieur testait dans une usine secrète des fusils à chargement par la culasse, ce qui est très glamour comme métier. La culasse c'est l'arrière du fusil pour les ignares que vous êtes. Et donc il avait des stagiaires parmi lesquels le très doué (et très prusse) Johann Dreyse en 1810. Ce dernier rentre au pays après 4 ans de stage, parce que bon Pauly a beau être poli, il est aussi polygame (lol) et c'est pas très catholique tout ça. En vrai, Dreyse avait suffisamment appris pour inventer son propre fusil pour son propre pays. Et voilà qu'il "invente" (en fait il améliore de nombreuses fois) le fusil à aiguille (garde royale des prusses), c'est à dire pour faire court qu'il permet, par un système aussi complexe qu'ingénieux, de charger le fusil par la culasse (grâce à une culasse coulissante et aux progrès de la métallurgie) et d''agrandir le percuteur (alias aiguille) pour augmenter la portée sans diminuer la maniabilité. De plus Dreyse fait rayer le canon de l'arme (sur la droite) ce qui permet d'avoir des repères quand on vise, et donc d'augmenter la précision ! Son fusil, préparé et testé dans le plus grand secret en 1837 (il a mis plus de 20 ans quand même) est officiellement prêt en 1841. Il permet non-seulement de tirer couché (grâce à la stabilité sur l'épaule de l'arme, alors qu'avant quand tu tires couché tu te défonces l'épaule et tu prends de la fumée plein la gueule), de tirer 6 à 8 coups par minutes (contre 4 à 5 pour la France) et de viser jusqu'à... 600 mètres ! Autant vous dire que le mythe prusse commence là ! Les prusses gagnent tout à partir de 1840. Pourant Dreyse n'était pas le seul à travailler sur l'amélioration des fusils (et on oublie trop souvent ce qui n'a PAS eu de succès et qui a permis le succès), mais dites vous que oui à toutes les époques, des individualités peuvent changer la donne lorsqu'ils s'acharnent 20 ans sur quelque chose et qu'ils ont eu à la fois les bons enseignements et les évolutions techniques qui accompagnaient leurs idées novatrices. Le fusil sera amélioré en 1871, puis en 1911 et c'est son évolution (le mauser) qui sert pour la première guerre mondiale, où là encore les allemands nous battaient sur le matos !
Donc finalement super idée de pas leur avoir mis de mousquetaires, ça permet de valoriser cette unité incroyable.


Cavalerie

-Uhlan
le plus gros contresens historique d'age of, n'ayons pas peur des mots.
D'abord, l'unité a été créée au XVIIIème siècle, et dans age of on peut le faire à l'age 2.
Ensuite Uhlan est un terme polonais et czapka est un terme générique qui désigne leur coiffe (super glorieux pour un nom de garde royale au passage)
Et enfin le Uhlan était l'équivalent du lancier espagnol (certes il pouvait être armé d'épée).

Maintenant que j'ai réglé leur compte, allons un peu plus au fond des choses. En soit, regardez encore ici, au rayon cav, pour voir le descriptif des unités de cavalerie. Les allemands avaient eux aussi hussards et chasseurs, dragons, et uhlans. les créateurs avaient 2 options : mettre des hussards puis des uhlans  partir de l'age 3, ou garder simplement les uhlans. Comme la 1ère option les aurait fait ressembler pour trop aux français, d'autant que les gardes royales sont les memes, et comme quasi tout le monde a déjà les hussards, il était plus malin de ne garder qu'une seule cav et donc lui donner un nom nouveau. Or là où ça devient pratique, c'est que le uhlan a un uniforme bien particulier. En gros on sait pas quelle arme il a, mais il a une jolie casquette et une veste sympa ! Donc visuellement et graphiquement c'était le bon pari. Bon et maintenant, pourquoi un tel coût et pourquoi tant d'attaque ? Le uhlan a un rôle de lancier, c'est à dire qu'il fauche avec sa lance à pleine vitesse et vise le one shot. C'est un cavalier rapide (merci nilla qui les rend plus lents que des hussards alors qu'ils sont moins armés) et coûteux en or parce que sans doute leurs chevaux ne mangent que des bijoux ? Enfin il n'y a aucune explication... juste une hypothèse de ma part qui vaut ce qu'elle vaut : les allemands ont un chargement de l'âge 4 qui leur livre 10 hussards polonais. Et s'ils avaient du coup fait un clin d'oeil à l'influence polonaise ? Et si, pareils aux doppels, les uhlans étaient des mercenaires recrutés de pologne ? Cela expliquerait leur coût en or mais il y a un hic : ils en reçoivent à chaque chargement... si on nous envoyait des unités étrangères venant de la métropole ce serait chelou. Enfin bon le résultat est là !

-Chariots de guerre
Alors là messieurs dames, cette unité est le fleuron de la stratégie de frédéric le Grand (2ème moitié du XVIIIème). Un des stratèges les plus brillants qui aient existé, Frédéric le grand mise tout sur la mobilité puisqu'il a 4 fronts à couvrir à la fois et qu'il se veut omniprésent. Frédéric hérite de son papounet un peu tyrannique sur les bords (il a quand même fait exécuter le petit ami de Frédéric sous ses yeux, ne tolérant pas de déviation homosexuelle ou littéraire (il lui écrivait des lettres)) une armée immense (5% de la population, un record ! 100 000 hommes pour 2 millions d'habitants) qui faisait la risée des voisins car il passait son temps à la faire parader et défiler, pour l'occuper. Sauf qu'une armée qui sait défiler, c'est une armée qui sait marcher au pas... et à quelle cadence ! 5km/h, ce qui est énorme croyez-moi avec l'équipement qu'ils avaient ! Donc pour compléter cette mobilité, Frédéric invente le chariot de guerre. Chariot fermé dans lequel les fusiliers montent pour recharger pendant que le chariot se déplace, celui ci permet ou bien de fuir, ou bien de suivre la cavalerie, ou bien d'approcher l'armée adverse en permettant aux fusiliers d'aligner les unités à bout portant ! Redoutable, il nécessite une synchronisation et une discipline hors pair car les possibles accidents ne manquent pas, surtout sur les sols rugueux. Le chariot de guerre n'est donc rien de plus qu'un char avec de l'infanterie à l'intérieur, tiré par un cheval. Il n'est pas spécialement bon contre la cavalerie au passage, si ce n'st qu'il peut la poursuivre mais je vois mal les fusiliers viser à travers le wagon en plein mouvement... C'était bien pour protéger les bellicistes de la cav mais pour la tuer, pas vraiment sauf si elle fait l'erreur de s'approcher de trop.
Pourquoi le chariot ne coûte pas de bois ? Pour les traités je suppose, mais bon en soi c'est pas du tout logique... ça m'énerve !

Ces caractéristiques ont été très bien exploitées dans NE encore une fois, regardez au passage la merveilleuse unité qu'ils ont donné au prusse : l'infanterie rapide qu'avait Frédéric ! Le schütze, une des plus grandes réussites d'adaptation historique d'une unité de gaming.

Petite note pour finir sur le chariot de colon ! Eh oui chez les allemands tout est chariot. Comme ils n'ont quasi jamais eu de colonies, on pouvait faire place à l'imagination en leur donnant des colons originaux. J'ai tenté de me pencher sur la question et sur l'origine de ces unités... et je ne peux me référer qu'à l'explication d'age of 3, très tordue. En effet on utilisait des chariots pour coloniser l'ouest des Etats-Unis (chariot bâché, chariot de fort), et il y avait aussi des chariots qui transportaient des marchandises. Or l'un de ces chariots a pour nom "chariot conestoga" et a été inventé en allemagne, utilisé donc par des immigrés allemands aux Etats-Unis, c'est devenu un terme générique. Mouais, sauf que dans age of 3 le chariot de colon est pas particulièrement un migrant. Même qu'on le fait plutôt aller dans les moulins et plantation, ce qui pour un chariot est quand même le comble de l'absurde.

C'est tout pour aujourd'hui, voyez que les créateurs ont osé pas mal de choses avec les allemands qui sont plus ou moins discutables mais il faut reconnaitre qu'ils ont réussi à les rendre uniques et c'était plutôt un défi, vu la synthèse d'unités qu'il y avait à faire. Je n'ai pas parlé des mercenaires mais ça mérite un topo à part entière vous vous en doutez bien ! Allez à la revoyure les loulous.


Ainsi parle Skiwiwi le petit indigène
avatar
Skiwiwi
Admin

Messages : 896
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Grandes plaines
- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum